La sociologue turque Pinar Selek encourt la prison à perpétuité

Pinar Selek n’en a pas fini avec la justice de son pays. Son combat dure depuis 19 ans. 19 ans pour prouver qu’elle n’a pas participé à un attentat commis à Istanbul. Jeudi, la cour de Cassation turque, la plus haute autorité a requis contre elle la prison à perpétuité.

La sociologue turque Pinar Selek encourt la prison à perpétuité

Pinar Selek n’en a pas fini avec la justice de son pays. Son combat dure depuis 19 ans. 19 ans pour prouver qu’elle n’a pas participé à un attentat commis à Istanbul.
Jeudi, la cour de Cassation turque, la plus haute autorité a requis contre elle la prison à perpétuité

 

Deux ans après son quatrième acquittement, le 19 décembre 2014, le procureur de la Cour de cassation turque vient donc de demander contre Pinar Selek la perpétuité.
Retour 19 ans et 4 acquittements en arrière.
19 ans de procédure
Pinar Selek est poursuivie depuis juillet 1998,  accusée d’avoir commis un attentat : une explosion sur le marché aux épices d’Istanbul qui avait fait 7 morts et 121 blessés.
Sa défense a toujours été la même :  le drame était dû à l’explosion de bouteilles de gaz, et non à un attentat, et que les preuves contre elle avaient été fabriquées.
La jeune femme avait d’ailleurs été libérée faute de preuves suffisantes en décembre 2000, après deux ans et demi de prison.Pinar Selek a été acquittée en 2006, puis 2009, puis 2012 et 2014. Quatre fois. Chaque fois la décision a été cassée en Appel.
Invariablement.ExilLe nouvel appel du parquet a envoyé l’affaire devant la Cour de Cassation, la plus haute juridiction du pays qui pourrait mettre plusieurs mois avant de se prononcer.

Si la décision lui est défavorable, seule la Cour européenne des droits de l’homme pourra lui être secourable.

Réfugiée en France, elle vit désormais à Nice.
Elle a enseigné 4 ans à l’Université de Strasbourg où elle peut compter sur de nombreux soutiens.

Cécile Poure