Eclats d’ombre à Nice le 17 mars 2017

Éclats d’ombre, c’est d’abord la rencontre de trois femmes, Chiara Villa, Pinar Selek et Lina Prosa. La première est metteuse en scène ; la seconde est féministe, antimilitariste et militante, écrivaine en exil ; la troisième écrit un théâtre engagé, civique et politique.

Un hommage aux êtres humains et au théâtre
Ce spectacle, qui évoque la vie de Pinar Selek, fait de l’exil d’une femme turque l’exil de notre monde face aux atteintes aux libertés et à la justice. Sur scène, les comédiens traversent une série de tableaux, tels les porte-parole d’une aventure humaine et théâtrale qui pose un regard d’espoir sur l’humanité.

L’histoire de Pinar Selek rendue universelle par le théâtre
Née à Istanbul en 1971, Pinar Selek s’engage auprès des populations en marge de la société. Son travail de recherche sur la question kurde lui vaut d’être arrêtée par la police turque. Emprisonnée puis libérée deux ans plus tard, elle s’engage dans les mobilisations contre les violences faites aux femmes, pour la paix et contre toutes les dominations. Poussée à l’exil, elle s’installe en Allemagne puis en France.

De Lina Prosa, traduction Jean-Paul Manganaro
Les Solitaires Intempestifs Éditions (prévu en 2017)
Vendredi 17 mars 2017 à 20h
Centre Dramatique National Nice Côte d’Azur

Promenade des arts

06300 Nice