Interview Pinar Selek

Perpétuité pour Pınar Selek: “Ils n’auront pas mon sourire et mon énergie…”

Pınar Selek est turque et sociologue, écrivaine, féministe, non-violente et objectrice de conscience. Elle est en exil en France depuis plusieurs années.

Pınar a été arrêtée le 11 juillet 1998, suite à une enquête sociologique sur “l’histoire orale des militantEs kurdes”, intégrant des entretiens auprès de la diaspora politique kurde. Arrêtée, la police lui demande de donner les noms des personnes interviewée. Malgré la torture, elle refuse de les livrer à la police. Elle est alors accusée d’avoir “commis un attentat” le 9 juillet 1998, au Marché des épices à Istanbul, faisant 7 morts et 121 blessés.

Une accusation d’une absurdité totale : d’un côté Pinar est scientifique, pacifiste et antimilitariste ; de l’autre cette catastrophe est due à une explosion de bouteilles de gaz. L’origine de l’explosion est prouvée. Pınar a été libérée faute de preuves suffisantes fin 2000, après avoir fait deux ans et demi de prison.

Mais la Justice et l’Etat turcs s’acharnent…