Chrétiens d’orient

Pinar Selek, sociologue : « Parce qu’ils sont arméniens » : le génocide arménien vu par une intellectuelle turque… Sébastien de Courtois reçoit Pinar Selek, auteur de « Parce qu’ils sont arméniens » (Liana Levi) Le génocide arménien a un siècle. Une page noire de l’histoire turque, toujours controversée, toujours taboue; un drame qui hante les esprits et les Read more about Chrétiens d’orient[…]

Génocide arménien : 100 ans après encore un tabou ?

INTERVIEW – La communauté arménienne s’apprête à commémorer les cent ans du génocide. Un drame omniprésent au sein de la société turque, comme en témoigne Pinar Selek, une sociologue exilée en France. « Etre arménien en Turquie, c’était déambuler sans révolte sur des avenues baptisées du nom de gouvernants responsables du génocide. » Pinar Selek n’a pas Read more about Génocide arménien : 100 ans après encore un tabou ?[…]

« Il ne faut pas laisser cette lutte sur les seules épaules des Arméniens »

Reconnaissance du génocide. Avec « Parce qu’ils sont arméniens », Pinar Selek livre un témoignage personnel sur la situation de cette communauté en Turquie. Longtemps invisible, considérée comme étrangère. Est-ce la perspective du centenaire du génocide arménien qui vous a incité à dévoiler, avec ce livre, votre regard sur les Arméniens ? J’ai fait des Read more about « Il ne faut pas laisser cette lutte sur les seules épaules des Arméniens »[…]

L’entretien : Pinar Selek

« Etre arménien, en Turquie, c’était être invisible » Dans son dernier ouvrage, Parce qu’ils sonf arméniens (Liana Levi), la sociologue militante et romancière Pinar Selek interroge l’identité turque au prisme de I’« invisibilité » des Arméniens de Turquie et du déni, par l’Etat turc, de l’acte génocidaire de 1915. Un itinéraire intime, personnel et Read more about L’entretien : Pinar Selek[…]

Tout un monde : ARMENIE: UN AUSSI LONG SILENCE

Invitée:  Pinar Selek, sociologue, romancière, auteure de Parce qu’ils sont arméniens (Liana Lévi , février 2015) C’est à une turque non arménienne qu’on doit l’un des plus vigoureux engagements contre le déni du génocide de 2015. Pinar Selek, née en 1971 à Istanbul dans une famille de gauche, est sociologue.

Génocide arménien, « le centenaire d’un négationnisme »

La sociologue turque Pinar Selek a publié cet hiver Parce qu’ils sont arméniens, qui interroge son propre rapport à la communauté arménienne et à son histoire. Rencontre avec une universitaire engagée qui décrit comment le négationnisme « construit la conscience et le regard non seulement des Turcs en général, mais aussi des contestataires et des Arméniens eux-mêmes ». C’était Read more about Génocide arménien, « le centenaire d’un négationnisme »[…]