Turquie : tourbillons littéraires

Ils étouffent. Ils prennent cela pour de l’ennui. Ils monologuent à l’infini, veulent s’échapper. La faute à la société, à ses dirigeants ? Ou à eux-mêmes ? Tempêtes sous les crânes. Ainsi bouillonnent les années 1990, en Turquie : qu’elles soient racontées dans Un été, sixième et ambitieux roman de Tuna Kiremitçi (le deuxième traduit En savoir plus surTurquie : tourbillons littéraires[…]

Pinar Selek: «La lutte est déjà gagnée en Turquie»

Sociologue turque réfugiée en France, Pinar Selek a été condamnée à la prison à vie en Turquie malgré trois acquittements. Contrainte à l’exil, cette militante féministe et antimilitariste fait aujourd’hui sa thèse sur les mouvements sociaux en Turquie à l’Université de Strasbourg. Plutôt que de parler d’une islamisation rampante de la société, elle préfère parler En savoir plus surPinar Selek: «La lutte est déjà gagnée en Turquie»[…]

« Voyages » en Turquie et en exil

Un premier roman  qui porte l’écho du vécu de l’auteur : portraits de femmes et d’hommes, d’une ville Istanbul, mosaïque politique, sociale, religieuse de l’histoire du pays lui-même, la Turquie, un melting pot riche, mais marqué  par le coup d’État de 1980. Pinar Selek était l’invitée, cette année, du Festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo, en mai). En savoir plus sur« Voyages » en Turquie et en exil[…]

Turquie : Un mouvement à la Mai 68 s’est emparé de la société civile

Les vents de résistance qui viennent d’Istanbul portent les voix de la Commune de 1871, les chansons de 1968 et les slogans du « printemps arabe ». Moi, j’y ai aussi entendu les rythmes altermondialistes de Seattle en 1999 et les éclats de la manifestation pour le « mariage pour tous » à Paris. Davantage que la quantité, c’est En savoir plus surTurquie : Un mouvement à la Mai 68 s’est emparé de la société civile[…]

« La maison du Bosphore » de Pinar Selek

Alors que le pouvoir turc réprime son peuple dans le sang et emprisonne ses opposants, le premier roman de Pinar Selek, sociologue et militante des Droits de l’Homme, aujourd’hui exilée en France, est plus qu’un portrait de la ville d’Istanbul et de celui d’une génération. C’est un puissant appel à la liberté et à la En savoir plus sur« La maison du Bosphore » de Pinar Selek[…]

La maison du Bosphore

À Yedikule, un des plus anciens quartiers d’Istanbul, quatre jeunes épris de liberté cherchent leur place dans une société figée depuis le coup d’État de septembre 1980. La condition des femmes et des minorités, les conventions sociales, l’oppression politique : tout leur pèse. Sema la rêveuse voudrait entrer à l’université. Salih l’apprenti menuisier cherche à En savoir plus surLa maison du Bosphore[…]





© copyright 2016  |   Site réalisé par cograph.eu